Aller directement à la navigation

UEDLP - Un Enfant Dans La Prière

Portrait de UEDLP
Article du blog: 

Temps de lecture estimé : 2 min
 

Prier pour des enfants maltraités et des adultes maltraitants, de toutes confessions.

Au cours de la messe de minuit 2008, le pape Benoît XVI a dénoncé la souffrance des enfants maltraités : « L'Enfant de Bethléem est un nouvel appel qui nous est adressé pour faire tout ce qui est possible afin que soit mis un terme aux épreuves de ces enfants », pour « faire tout ce qui est possible afin que la lumière de Bethléem touche le cœur des hommes [ … ]  Ce n'est qu'à travers la conversion des cœurs, ce n'est qu'à travers un changement au plus intime de l'homme que peut être dépassée la cause de tout ce mal…».

Il y a bientôt 13 ans dans le diocèse de Beauvais (Oise), le 15 février 2000, jour de saint Claude La Colombière – saint protecteur de l’action - a été créé, sous l’impulsion de Mona LE CUNFF et de l’Abbé Bruno DANIEL, « UEDLP - Un Enfant Dans La Prière ».  Le but de cette œuvre est de prier pour des enfants maltraités et des adultes maltraitants, de toutes confessions.

Présentée aux évêques successifs du diocèse de Beauvais, elle a reçu en juillet 2009 la Bénédiction Apostolique de notre Pape, Benoit XVI.

Elle regroupe déjà plus de 1400 priants, dont plusieurs évêques, prêtres, diacres, religieux et religieuses un peu partout en France - notamment sur l’ile de La Réunion -, et dans quelques autres pays.

Il s’agit de prière et non d’action directe ; ne sont confiés à chaque priant qu’un prénom d’enfant et qu’un prénom d’adulte (sans aucun rapport entre eux), rien d’autre.

Aucun contact, aucune précision  (sur l’âge, le niveau de maltraitance, le lieu de vie …. ) ne sont donnés sur les personnes confiées. Aucune nouvelle non plus sur le devenir de l'enfant ou de l'adulte. C'est certainement là un des éléments les plus frustrants puisque nous ne voyons pas l'action directe de notre prière. Il s’agit simplement d’unir notre prière à celle du Christ en communion avec les saints dans la certitude que Dieu est au cœur de chacune de nos vies et que sa Divine Providence agit toujours, même parfois, de façon bien surprenante à nos yeux.

Chacun prie selon son cœur et à son rythme, chez lui. Quatre fois par an un petit feuillet est envoyé pour faire le lien, rien d’autre.

Cette action est également gratuite (possibilité de faire parvenir un carnet de timbres par an pour les courriers si on le souhaite ).

C’est aussi un chemin de conversion pour chaque priant qui accepte de rejoindre UEDLP. Tant prier pour un enfant maltraité est dans la logique d’une tendre prière, tant s’engager de prier doucement pour un adulte maltraitant demande de laisser la Miséricorde de Dieu investir notre cœur. Doucement, il s’agit d’accepter d’ouvrir les yeux sur nous-mêmes, sur notre amour de pauvre, incapable d’aimer les méchants, mais aussi incapable de nous aimer comme Dieu nous aime. C'est ainsi permettre à  Dieu d’œuvrer dans notre vie pour que notre cœur devienne "une petite flamme de Miséricorde", notre prière puisant sa force et son inspiration dans la contemplation et l'adoration du Cœur Sacré de Notre Sauveur.

Si vous souhaitez rejoindre cette petite œuvre de prière, vous pouvez :

-  soit compléter le bas de ce tract et l’envoyer à :

"UEDLP - Un Enfant Dans La Prière"

3 allée des Coquelicots  - 60290 Neuilly sous Clermont – France

-  soit envoyer un e-mail à :  uedlp at wanadoo.fr

Pour plus d’informations sur le blog :  http://uedlp.canalblog.com

( version en anglais accessible à partir du blog )

 
 
UEDLP
Évaluez cet article: 
Moyenne : 4.5 (2 votes)

Commentaires

jE VIENS D4AVOIR CONNAISSANCE DE CE SERVICE DE LA PRIERE ET JE SUIS INTERESSEE

Bonjour, pour devenir priant merci de nous envoyer un mail à uedlp@wanadoo.fr
Dans l'attente de vous lire
Bien fraternellement
Père Bruno, conseiller spirituel d'UEDLP

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting