Aller directement à la navigation

L’homme et le fleuve d’amour

Article du blog: 

.... Dans l’amour, autrui reste toujours une personne à considérer comme telle. La force et la victoire de l’amour manifestent dans le respect d’autrui un respect permanent. L’amour ne désire pas l’autre pour lui-même mais veut se donner à l’autre, et partage ainsi sa vie avec lui. L’amour ne se caractérise pas par l’effacement ou la disparition d’autrui, mais par la présence, une présence qui n’est comprise que par la présence d’autrui. L’amour n’a pas de limites parce qu’il est un partage de tout, et comprend que l’autre soit complètement respecté. Dans l’échange de l’amour, les frontières disparaissent. L’amour ne connaît pas de frontières, et en même temps, il n’efface pas l’autre. Ces frontières se limitent par l’existence d’autrui, même si l’amour jaillissant est une union avec l’homme. Ceci est le mystère de l’amour jaillissant, il est une rencontre entre deux personnes. Cette rencontre est une réception et un don de soi, vécus dans un mouvement éternel, sans fin.

Évaluez cet article: 
Moyenne : 4 (1 vote)

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting