Aller directement à la navigation

Égalité homme - femme dans la Bible : une vision renouvelée

Portrait de Filippo-modérateur
Article du blog: 

Temps de lecture : 1 min 30

La description de la création de l'être humain homme et femme, telle que nous la voyons dans les deux premiers chapitres de la Genèse, conditionne largement la vision occidentale sur l'être humain, sur l'identité masculine, l'identité féminine et les rapports entre homme et femme depuis que le christianisme est devenu la religion majoritaire en Occident.

Encore aujourd'hui, il est facile de constater à quel point la vision occidentale diffère radicalement des visions d'autres aires de civilisation comme l'Afrique ou l'Inde.

Il est donc d'une extrême importance d'étudier ces textes de près, pour obtenir une interprétation la plus juste possible de ces textes bibliques, et ainsi renouveler notre regard sur le seul être créé à l'image de Dieu.

Pour cela, nous devons serrer au plus près les termes utilisés en hébreu.

En Genèse 1, 26, Dieu dit :

« Faisons "adame" à notre image, comme notre ressemblance ».

Le mot « adame » en hébreu veut dire « être tiré de la glaise » ou « forme de glaise ». Il n'y a encore aucune connotation sexuée. Ce mot désigne à la fois l'homme et la femme, c'est-à-dire tout être qui est « personne humaine ».

En Genèse 1, 27 (première partie du verset), c'est presque la même formule qui est reprise :

« Dieu créa "adame" à son image, à l'image de Dieu il le créa »

et dans la foulée l'auteur biblique poursuit :

« Mâle et femelle il les créa ». Ce sont les deux mêmes mots appliqués aux animaux qui sont ici appliqués à l'être humain.

 

Quelques conclusions.

Dans ces versets, il y a l'idée qu'il n'y a absolument aucune préséance entre l'homme et la femme.

L'auteur biblique veut marquer que la commune humanité des deux êtres créés par Dieu leur donne une égale dignité. Leur communion forme l'image et la ressemblance de Dieu.

 

Ni l'un ni l'autre ne peut prétendre être « plus » à l'image de Dieu que l'autre, puisque l'auteur biblique prend bien soin de les nommer l'un à côté de l'autre.

Pour nous chrétiens, nous savons parfois intellectuellement que le livre de la Genèse est un livre inspiré de Dieu, et comme tel, la Parole de Dieu.

Mais il est impressionnant de constater à quelle point l'idée d'une parfaite égalité de dignité entre l'homme et la femme a mis de temps à s'imposer dans l'histoire de l'humanité, alors qu'elle a été proclamée il y a plus de 2500 ans lorsque le livre de la Genèse a été écrit.

 

Cette réflexion se poursuit avec l'étude du chapitre 2 de la Genèse dans un autre billet.

Le texte complet de l'enseignement et les références bibliques complètes d'où sont tirés cette réflexion sont disponibles en téléchargement au format PDF. Cet enseignement a été donné au cours d'un week-end pour célibataires chrétiens qui s'est tenu à Ars en 2015, dans le cadre de l'association Homme et femme Il les créa.

 

Retour au Blog catholique saint Jean-Paul II

Évaluez cet article: 
Moyenne : 4 (2 votes)

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting